mercredi 28 mars 2018

De Havilland DH 89 "Dragon Rapide"


DH 89 "Dragon Rapide" de la Swissair en 1937. La célèbre compagnie helvétique exploita 3 appareils de ce type de 1937 à 1954 entre la Suisse et l'Autriche. Cet avion emportait 6 passagers et un pilote. Son rayon d'action était de 850 km, sa vitesse maximale de 253 km/h et son plafond de 5090 mètres.

samedi 10 mars 2018

Heinkel He-100


Chasseur conçut en 1938 et refusé par la Luftwaffe, l'Heinkel He-100 servit cependant à la propagande nazie. Joseph Goebbels mis en ligne un staffel de 12 He-100 à Rostok destiné à semer le trouble chez les alliés, cela marcha si bien que les états-majors britanniques, belges et français crurent que cet avion constituait la cheville ouvrière de la chasse allemande au détriment du BF 109. Le Heinkel He-100 fut aussi, avec le général Ernst Udet à son bord, le recordman du monde de vitesse sur circuit fermé de 100 km à la vitesse de 634,73 km/h. Ce record sera battu, peu après, par un Heinkel He-100 V3 avec un autre pilote allemand à ses commandes, à la vitesse de 746,60 km/h.

lundi 5 mars 2018

Socata TB9 Tampico Club


Le Socata TB 9 fut créé au milieu des années 70, en digne remplaçant du Rallye, il était confortable, stable et robuste. Facile à piloter et d'un entretien aisé, cet appareil faisait la joie des aéroclubs. Idéal pour une virée gastronomique le temps d'un week-end.

dimanche 4 mars 2018

Lorraine-Dietrich


Tout ce que vous avez voulu savoir sur Lorraine-Dietrich est dans cet ouvrage. Sébastien Faurès nous retrace, en véritable historien qu'il est, l'histoire de ce constructeur d'automobiles, de moteurs d'avions et marins. Une étude approfondie de cette société et de sa production est illustrée par une iconographie riche en dessins d'époque, en photos et en plans, le tout dans un coffret d'une grande élégance. Auteur:  Sébastien Faurès Fustel de Coulanges, Édition: ETAI, collection: Prestige, 414 pages.

jeudi 1 mars 2018

Spitfire MK IX B


Spitfire MK IX B du squadron 340 "Ile de France" des FAFL. Cet appareil fut employé par le 340 d'octobre 1942 à mars 1943 puis de février 1944 à février 1945. Il succédait au MK V B au sein du groupe. Le palmarès de l'Ile de France s'élevait à 35 victoires et 5 probables. 27 tués ou disparus, 6 prisonniers, 4 blessés graves, 7845 sorties, 10072 h de vol de guerre et 500 véhicules et locomotives détruits.